Le Black Friday version SEN NO SEN

Après avoir expliqué plus en détail ce qu'est le Black Friday dans cet article (à lire ici), voici donc ce que nous préparons chez SEN NO SEN pour la semaine du Black Friday.

 

Tout d'abord, un constat.

On trouve actuellement des opérations commerciales démesurées pour le Black Friday comme du -70 ou -80%. Certaines enseignent ont déjà commencé les opérations du black friday au début du mois (alors que l'événement est censé être sur une journée le dernier vendredi du mois de novembre).

Face à ces abus, certaines marques refusent carrément de participer au Black Friday. Aux Etats-Unis le "Green Friday" remplace les promotions indécentes par des sociétés plus responsable comme PATAGONIA qui, en 2016, a reversé 100% de son Chiffre d'Affaires de la journée du Black Friday à l'association "1% pour la Planète". Depuis, les actions se multiplient.

Chez SNS, l'an dernier déjà nous avions reversé une partie de notre chiffre d'affaires à Surfrider Europe.

Il y a également un mouvement qui prône le "zéro remise" pendant le black friday, prétextant que leur produits sont au juste prix toute l'année et que ce serait dévaloriser leur travail et participer au phénomène de surconsommation. Personnellement je trouve ça un peu extrême et hypocrite, surtout venant de la part de marques qui au final se servent de cet anti-Black Friday pour se faire un coup de communication à moindre coût. Des marques qui ont ouvert leur capitale à des Groupes financiers, ou des marques qui produisent à moindre coût à l'autre bout de la Planète... je trouve ça un peu limite de brandir l'étendard de l'éthique dans ce cas. Et c'est toujours plus facile de ne pas faire de promotions quand on a l'appui financier d'un groupe ou qu'on peut se permettre de ne pas être rentable ou qui injecte des centaines de milliers d'euros pour financer "la croissance".

L'effet pervers de ce genre de mouvement se répercute sur les commerçants indépendants qui, eux, n'ont pas les moyens de lutter contre les promotions des grandes marques/enseignes, mais pas les moyens non plus de lutter sur une semaine de promotion mondiale où les consommateurs vont être assaillis d'offres et certainement pas la semaine où ils vont vouloir payer le prix fort même s'il est juste.

Alors que faire ?

Chacun est libre de faire à sa façon. Personne ne peut imposer une façon de gérer le Black Friday. Ni les multinationales, ni les futures multinationales.

Il est établi que la semaine du Black Friday est une semaine d'offres promotionnelles. Le monde entier communique dessus, c'est donc une aubaine pour tous les commerçants et marques. Une occasion, par exemple, de vendre des articles qui ne se vendent pas au prix juste. Tout le monde le sait, un produit a une valeur mais parfois ça ne fonctionne pas, les ventes ne sont pas au rendez-vous. Et ces articles dorment sur des étagères et pèsent sur la trésorerie des marques ou des commerçants. Alors c'est peut-être le bon moment de s'en débarrasser ?

La sélection des articles qui sont mis en promotion est une clé de cet événement. Si les clients ont accès aux best sellers à prix réduit, en effet, ça n'a pas trop de sens et c'est mal habituer les consommateurs en leur envoyant un mauvais signal et un sérieux manque à gagner pour les commerçants qui subiront l'opération sur leur bilan de fin d'année.

Mais le Black Friday c'est historiquement le moment où les commerçants sortent de la zone rouge pour attaquer les fêtes de Noël. Finalement c'est une semaine de soldes qui portent un autre nom. Sauf que les soldes en France sont passées de mode face à un mode de consommation qui a changé. Et d'ailleurs, personnellement je trouve que le système de soldes Français est complètement ringard et pour le coup pas logique. Faire des promotions sur les articles de saison au moment où la saison commence... Solder les articles hiver la première semaine de janvier alors qu'on rentre dans le coeur de l'hiver à ce moment-là ou encore les soldes d'été juste avant les grandes vacances ??? Il y a beaucoup plus à dire sur les soldes que sur le Black Friday qui est dure moins longtemps et qui arrive finalement l'un des mois les plus calme pour le commerce.

 

 

Chez SEN NO SEN, j'ai donc décidé de garder le bon sens du Black Friday en offrant des remises sur les fins de série, articles devenus difficiles à vendre, les dernières tailles ou évidemment, nos toutes dernières combinaisons de surf ne seront pas remisées. Mais on va bien trouvé de quoi faire plaisir à nos clients pendant cette journée spéciale.

Les remises seront à la hauteur de mes marges. Donc pas de remise à -80% mais plutôt de -20%  à -50% qui est déjà très bien sur des produits qui ne sont quasiment jamais remisés le reste de l'année.

Mais surtout, la semaine du Black Friday sera chez nous une semaine festive. L'occasion de renouer le contact avec nos clients avant les fêtes de Noël. Leur donner l'opportunité de faire plaisir ou de se faire plaisir avec de jolis produits.

L'occasion de découvrir ou redécouvrir notre hospitalité dans la boutique physique, et le plaisir à venir nous voir.

Nous allons privilégier nos clients et leur donner accès aux promotions en priorité que ce soit à la boutique physique ou sur notre e-store.

Ensuite, nous allons cette année encore, donner 10% de notre chiffre d'affaires du Black Friday à deux associations, et cette année en plus de Surfrider Foundation j'ai choisi CORAL GARDENERS qui luttent pour préserver les barrières de corail en Polynésie.

Ceux qui choisissent d'acheter au prix normal permettront donc aussi d'augmenter la valeur du don à Coral Gardeners et Surfrider.

Je sais déjà que les gens ne viendront pas chez nous par simple opportunisme et même si c'est le cas, tout le monde est le bienvenue. Si on peut faire découvrir la qualité de nos produits et notre service pendant le Black Friday, ce ne sera que bénéfique pour la suite et plus d'argent récolté pour les associations.

ALOHA FRIDAY à tous :-)

 

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'info sur notre Aloha Friday!

 

 

 

 

 

 

 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire