Pour s'évader

Après un été studieux à sa boutique de La Grande Plage de Biarritz, "Aux Guides Baigneurs", Arnaud Mestelan avait envie de prendre l'air et les vagues.

 

Pour s'évader.

Quatre vingt au compteur, en quatrième à l'abord du virage, petit débordement, prise de trajectoire, la caisse se penche sous l'effet de la force centrifuge, accélération, propulsion, la manœuvre est réalisée sans perdre la vitesse et l'inertie de la ligne droite précédente.
Une belle courbe, le virage est passé. 
La voiture date de 1981, Mercedes-benz blanche intérieur cuir crème.
En début de vagues, en flexion , le rail dans l'eau, la dérive en appui, allègement, la planche se remet à plat sur la paroi, reprise du rail, le plus haut possible pour profiter de la force gravitationnelle et prendre un maximum de vitesse à la descente.
Le single ne freinera pas, la section est passée.
La planche est un single 6'10 blanc NPJ.
Avec ça, on a rêvé sur les routes et sur les vagues de trajectoire parfaites.
Photos: Joao bracourt
Surf Trip SenNoSen Arnaud Mestelan
SenNoSen surf
SenNoSen Surf wetsuit
sennosen surf arnaud Mestelan

Article précédent Article suivant